top of page
Rechercher

Comment avoir plus de patients en libéral ? (Infirmiers, médecins, kiné etc)

Vous êtes professionnels de santé et vous souhaitez développer une patientèle et avoir plus de patients en libéral ? Vous êtes au bon endroit ! Découvrez comment augmenter votre chiffre d'affaires et fidéliser vos patients en tant que nouveaux praticiens (médecins, IDEL, sage femmes etc.) Que vous débutiez votre activité à domicile ou cherchiez à lancer votre cabinet médical, A2B Medical vous conseille sur les démarches à entreprendre pour réussir votre installation. 


comment avoir plus de patient liberal développer patientiele idel infirmier chiffre d'affaire

Sommaire :


Le bouche-à-oreille :

Pour vous faire connaître et attirer plus de patients vers votre pratique libérale, le bouche-à-oreille est votre allié numéro un ! Ce vieux principe reste une méthode efficace pour élargir votre clientèle. Commencez par vous présenter aux divers acteurs de la santé dans votre région : maisons de retraite, cliniques, pharmacies, cabinets médicaux, et même la mairie. Vous pouvez aussi utiliser le journal local ou les bulletins municipaux. Établissez des contacts avec vos confrères médecins, kinésithérapeutes, infirmiers et autres prestataires de santé.


N'hésitez pas à créer des cartes de visite professionnelles, que vous pourrez distribuer à vos patients actuels, ou confrères. Attention, la distribution de carte de visite n’est pas autorisée lors de démarchage ou dans les boîtes aux lettres.


Et souvenez-vous, un bon relationnel et une attitude bienveillante sont les clés pour que vos patients deviennent vos meilleurs ambassadeurs !


Le rachat de patientèle

Le rachat de patientèle représente une stratégie attrayante pour les professionnels de santé libéraux souhaitant développer leur activité. Cette option consiste à acquérir les patients d'un confrère partant à la retraite ou qui déménage.


Comment calculer la valeur d'une patientèle ?

Cette démarche implique une dépense significative, généralement entre 30 % et 50 % du chiffre d'affaires moyen des 3 dernières années du praticien cédant. Il est donc important de bien évaluer l'impact financier de ce rachat. De plus, il est important de noter que l'acquisition de la patientèle ne garantit pas automatiquement la fidélité des patients, car ces derniers restent libres de choisir leur praticien.


Pour une bonne transition, le professionnel qui vous transmettra son carnet de patients devra donc vous présenter à sa patientèle. Vous pourriez même accompagner ce praticien libéral lors de ses visites pour une présentation en bonne et due forme aux patients. Imaginez cela comme une passation de témoin : il faut faire les présentations officielles !


Avant de vous engager dans un tel investissement, n’hésitez pas à vous informer sur les implications légales et financières auprès d'un avocat, d'un notaire ou d’un expert-comptable. Ces derniers pourront vous renseigner sur comment comptabiliser un rachat de patientèle.

Être présent sur internet

Pour développer votre patientèle en libéral, être présent sur internet est aujourd'hui indispensable ! Créer un site web vous offre une vitrine en ligne où les patients potentiels peuvent vous découvrir, consulter vos horaires, vos tarifs, et vos services.

Bien qu’autorisée depuis peu , la création de site internet est réglementée, veillez donc à respecter le cadre légal en matière de communication. À savoir, fournir des informations claires et précises, sans utiliser de pseudos, de logos, ni d’inciter le patient à réaliser des soins inutiles. À noter que la publicité sponsorisée (payante) sur les moteurs de recherche est interdite.


En parallèle, renseigner votre fiche Google My Business est une excellente façon d'accroître votre visibilité en ligne. Cette fiche professionnelle gratuite permet à vos futurs patients de vous trouver facilement, grâce au référencement naturel sur Google. Assurez-vous que toutes les informations de votre cabinet y figurent, telles que vos horaires d'ouverture et vos coordonnées. Grâce à Google My Business vous apparaîtrez aussi sur Google Maps.


Pour renforcer votre présence sur le web, vous pouvez aussi vous inscrire sur des annuaires en ligne comme Les Pages Jaunes, l’annuaire santé d’Ameli, ou sur des listes de professionnels de votre ville.


En utilisant ces outils en ligne de manière efficace et en restant conforme aux réglementations en vigueur, vous pouvez considérablement accroître votre présence sur le web et attirer de nouveaux patients. Et n'oubliez pas, une interaction régulière avec vos patients en répondant à leurs commentaires et en maintenant vos informations à jour contribue à renforcer votre crédibilité et votre attractivité en ligne.

La prise de rendez-vous en ligne

La prise de rendez-vous en ligne est devenue un incontournable pour les professionnels de santé libéraux souhaitant attirer davantage de patients. Avantageux à la fois pour les praticiens et les patients, fini les attentes interminables au téléphone ! En permettant aux patients de réserver leurs consultations à toute heure du jour ou de la nuit, vous offrez une solution pratique et flexible.

De plus, en réduisant la charge administrative liée à la gestion des rendez-vous, vous optimisez votre emploi du temps et libérez du temps pour vous concentrer sur les soins.

Parmi les plateformes les plus connues on trouve : Doctolib, Maiia, Medicalib, Keldoc etc.

Utiliser la téléconsultation

La téléconsultation s'avère être une excellente alternative à considérer si vous cherchez à élargir votre patientèle. Avec la multiplication des demandes, il devient parfois plus simple pour certains patients, notamment ceux résidant dans des déserts médicaux ou ayant des difficultés de déplacement, d'opter pour une consultation en ligne.


Concernant les infirmiers :

Les infirmiers ont maintenant la possibilité de pratiquer la téléconsultation, c’est à dire réaliser des soins à distance par le biais de la vidéotransmission. Ces actes doivent être initiés à la demande du médecin qui suit le patient. Pour faciliter l'acquisition des équipements nécessaires à la télésanté, des aides sont disponibles pour soutenir les investissements des professionnels de santé.

Les infirmiers peuvent effectuer quatre types d'actes à distance, notamment la surveillance clinique post-hospitalisation, l'accompagnement à la prise de médicaments, la surveillance des patients sous insuline et le suivi des pansements à distance.


Tous les patients peuvent bénéficier des actes à distance. Cependant, ils doivent être informés des modalités et donner leur consentement avant chaque acte. Ils doivent aussi avoir consulté en personne l'infirmier qui réalise l'acte à distance, ou l'un de ses collègues du même cabinet, au cours des 12 derniers mois avant le télésoin.

A noter qu'un infirmier ne peut effectuer au maximum que 20 % de son activité en téléconsultation.

Commentaires


bottom of page