top of page
Rechercher

Les différents masques de protection : FFP2, IIR, KN95, N95

Dernière mise à jour : 27 févr.

De nombreux modèles de masques médicaux jetables sont disponibles aujourd’hui à la vente : FFP2, IIR, KN95, N95 etc. On distingue 2 catégories : les masques chirurgicaux et les masques de protection respiratoire. Alors quelle est la différence entre tous ces modèles de masques ? Quel masque pour quelle utilisation ? Comment choisir son masque de protection respiratoire ?

Voici quelques conseils pour vous orienter et faciliter l'achat de vos masques à usage unique.


masque de protection jetable medical ffp2 irr chirurgical kn95 n95

Sommaire :


Les masques FFP 

On appelle FFP les masques de protection respiratoire, aussi appelé masque antipollution.

FFP est l’acronyme pour « Filtering Face Piece » en anglais.


Quelle est la différence entre un masque FFP2 et FFP3 ?

Les masques FFP sont classés parmi leur efficacité :

  • FFP1 (filtration de 80 % des aérosols)

  • FFP2 (filtration de 94 % des aérosols)

  • FFP3 (filtration de 99 % des aérosols)


Les masques FFP protègent les porteurs contre l’inhalation de particules en suspension dans l’air et contre les gouttelettes susceptibles d’être infectieuses. Ils protègent également les personnes autour de vous. Ces masques sont reconnus comme équipements de protection individuelle (EPI) et sont encadrés par des normes européennes strictes (NF EN 149).


Le masque FFP2 a gagné en popularité ces dernières années avec l’apparition du covid-19. Il s’agit du modèle qui a été privilégié durant la pandémie pour lutter contre la propagation du virus. Attention, car de nombreuses contrefaçons ont vu le jour. Achetez uniquement ceux certifiés par la norme européenne NF EN 149+A1 de septembre 2009.


La durée maximale recommandée pour le port d’un masque FFP est de 8h.


Les masques chirurgicaux 

Comme les FFP, les masques chirurgicaux sont des EPI et répondent à des exigences et normes européennes (NF EN 14683). Les masques dits chirurgicaux limitent la contamination d’un environnement ou de personnes en filtrant les plus grosses particules, de taille moyenne 3 µm. Toutefois, ils ne sont pas efficaces contre l’inhalation des plus fines particules en suspension dans l’air.


Il existe 3 types :

  • Type I : filtration de 95 % des aérosols

  • Type II : filtration de 98 % des aérosols

  • Type IIR : Même filtration que les types II avec en plus une résistance aux éclaboussures.


La durée maximale recommandée pour le port d’un masque chirurgical est de 4h.

Les masques KN95 et N95

Les masques KN95 sont équivalents aux FPP2, cependant, ils répondent aux normes de sécurité chinoises (GB2626-2006), qui sont plus souples et faciles à obtenir que les normes européennes. Les tests et méthodes réalisés sur l’efficacité des masques sont propres à chaque pays. Toutefois, le système de certification européen parait plus poussé, car les tests se font sur des substances à la fois liquides et solides, avec une grande importance accordée à la résistance à l’inhalation.


Le masque KN95 filtre jusqu’à 95% des gouttelettes et des particules en suspension dans l’air. 

Le masque N95 est l’équivalent du masque FFP2 aux Etats-Unis. Ce masque filtre lui aussi 95% des aérosols et répond à la norme américaine NIOSH-42CFR84.

Quel type de masque contre la poussière ?

Il est recommandé de porter un masque respiratoire FFP contre les poussières.

FFP1 : pour les poussières peu toxiques comme le sable, ciment, le plâtre etc.

FFP2: pour les poussières toxiques et fines comme la poussière de bois et de métal.

FFP3: pour les poussières très toxiques et fines comme l'amiante, le plomb, l'arsenic, etc.


Comment porter un masque de manière efficace ?

Il est recommandé de se nettoyer les mains avec du savon et de l'eau pendant au moins 20 secondes, ou d’utiliser un gel hydroalcoolique avant d’appliquer le masque. Ce dernier doit bien recouvrir la bouche et le nez, sans laisser d'espaces sur les côtés. Le but est de minimiser les espaces par où l'air pourrait s'échapper. Évitez au maximum de le toucher ou de le bouger. Évitez aussi de retirer fréquemment le masque et de le remettre. Si vous devez le faire, lavez-vous d'abord les mains. Si le masque devient humide ou souillé, remplacez-le par un nouveau. Ne touchez que les élastiques ou les attaches lorsque vous retirez le masque afin d’éviter de toucher la partie avant du masque, qui pourrait être contaminée.



A2B Medical vous accompagne au quotidien avec sa gamme de masques de protection :  






Comentários


bottom of page